Henri Thomas – L’élégante

Henri Thomas (Molenbeek-Saint-Jean 1878 – Bruxelles 1972)

Huile sur toile

87 cm L x 102 cm H sans cadre

107 cm L x 120 cm H avec cadre

“Peintre, graveur, illustrateur, sculpteur. Formation à l’Académie de Bruxelles (1895-1898). Peintre de la Belle Epoque. Son œuvre semble être une ode à la femme. Crée surtout des portraits, des figures de femme, des tableaux anecdotiques avec femmes, nus et fleurs. Place souvent ses figures dans des salons bourgeois luxueux. Ses nus sont la plupart du temps sensuels, mais parfois provocants à la manière de « femmes fatales », mais parfois aussi timides et civilisés. Peint également des tableaux de bar, des filles aux mœurs légères derrière leur fenêtre, des tableaux de cafés, des femmes à leur toilette devant leur miroir. Sa palette est dominée par les tonalités riches du vert et chaudes du rouge. A illustré « La toison de Phyrné » (Théo Hannon), « Du cœur aux lèvres » (Lucien Solvay), « Diaboliques » (Barbey d’Aurevilly). A exposé au « Salon du Cercle Artistique de Bruxelles » en 1905, 1909 et 1921. Œuvres dans les Musées de Bruxelles et Liège.”

N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez de plus amples informations

Nom de l’artiste Henri Thomas
 Dimensions  H 102 cm x 87 L cm sans cadre
Époque  20ème Siècle
Technique  Huile sur toile
Prix  21000 €

Category: . Tags: , , .

Product Description

Henri Thomas (Molenbeek-Saint-Jean 1878 – Bruxelles 1972)

Huile sur toile

87 cm L x 102 cm H sans cadre

107 cm L x 120 cm H avec cadre

“Peintre, graveur, illustrateur, sculpteur. Formation à l’Académie de Bruxelles (1895-1898). Peintre de la Belle Epoque. Son œuvre semble être une ode à la femme. Crée surtout des portraits, des figures de femme, des tableaux anecdotiques avec femmes, nus et fleurs. Place souvent ses figures dans des salons bourgeois luxueux. Ses nus sont la plupart du temps sensuels, mais parfois provocants à la manière de « femmes fatales », mais parfois aussi timides et civilisés. Peint également des tableaux de bar, des filles aux mœurs légères derrière leur fenêtre, des tableaux de cafés, des femmes à leur toilette devant leur miroir. Sa palette est dominée par les tonalités riches du vert et chaudes du rouge. A illustré « La toison de Phyrné » (Théo Hannon), « Du cœur aux lèvres » (Lucien Solvay), « Diaboliques » (Barbey d’Aurevilly). A exposé au « Salon du Cercle Artistique de Bruxelles » en 1905, 1909 et 1921. Œuvres dans les Musées de Bruxelles et Liège.”

N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez de plus amples informations

Nom de l’artiste Henri Thomas
 Dimensions  H 102 cm x 87 L cm sans cadre
Époque  20ème Siècle
Technique  Huile sur toile
Prix  21000 €

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Henri Thomas – L’élégante”